défricher


défricher

défricher [ defriʃe ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1356; de dé- et friche
Rendre propre à la culture (une terre en friche) en détruisant la végétation spontanée. Défricher une forêt ( déboiser) , une lande ( débroussailler, essarter) .
Fig. Défricher un domaine, une science. déblayer, débrouiller, préparer. « C'est un terrain [les maladies nerveuses et mentales] où il reste encore tant à défricher » (Martin du Gard).

défricher verbe transitif (de friche) Mettre en culture un terrain boisé ou resté en friche, ou rendre propre à la culture un terrain inculte. Déblayer une question, un domaine, les mettre en ordre pour la première fois avant de les étudier à fond ; dégrossir. ● défricher (synonymes) verbe transitif (de friche) Mettre en culture un terrain boisé ou resté en friche...
Synonymes :
- débroussailler
Déblayer une question, un domaine, les mettre en ordre pour...
Synonymes :
- déblayer
- débrouiller
- dégrossir
- démêler

défricher
v. tr. Travailler à rendre cultivable (une terre en friche).
|| Fig. Défricher le terrain: commencer à étudier un sujet, prendre des dispositions avant d'entreprendre un travail, etc.

⇒DÉFRICHER, verbe trans.
AGRIC. Rendre cultivable une terre en friche, en éliminant les broussailles, etc. :
La seule précaution qu'elle prît aux jours de partage et de délimitation fut de s'approprier les meilleures parts, les territoires d'un rapport immédiat, en nous laissant la charge de défricher, d'engraisser et de mettre en valeur les autres. « Le coq gaulois aime à gratter le sable », disait lord Salisbury. On se fiait à notre industrie, à notre génie et à notre goût pour faire jaillir du désert insalubre les fontaines et les jardins.
MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. 130.
Emploi pronom. passif. Les terres se défrichaient; la petite culture, les petits propriétaires envahissaient et mettaient graduellement en valeur la montagne (BALZAC, Méd. camp., 1833, p. 49).
Absol. Mais en essartant il faut vivre; pendant qu'on défrichait pour le voisin, on ne défrichait pas pour soi (PROUDHON, Propriété? 1840, p. 214).
P. métaph.
♦ Rendre productif, cultiver. Quel est exactement le plaisir que je viens demander à la vieille Égypte? Qu'elle défriche en moi des parties fécondes. Qu'elle éveille, cultive, fasse lever et fleurir certains de mes sentiments profonds (BARRÈS, Cahiers, t. 6, 1907-08, p. 153).
♦ Éclaircir un sujet embrouillé avant de l'étudier à fond, dégrossir. Une bonne raison pour ne pas parler de la mythologie indienne d'une manière suivie et avec de grands détails, c'est que nous la défrichons dans ce moment (CONSTANT, Journaux, 1804, p. 151).
Prononc. et Orth. :[], (je) défriche []. Ds Ac. 1694, s.v. deffricher (cf. dé-); puis ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1356 deffricher (Reg. du chap. de S. J. de Jérus., A.N. MM 28, f° 28 v° ds GDF. Compl.); av. 1615 fig. « éclaircir une affaire » (Pasquier ds DOCHEZ). Dér. de friche; préf. dé-; dés. -er. Fréq. abs. littér. :116.

défricher [defʀiʃe] v. tr.
ÉTYM. 1356, deffricher; de 1. dé-, et friche.
1 Transformer en terre cultivable (une terre en friche) en détruisant la végétation spontanée. Spécialt. || Défricher une forêt, en détruire les arbres. Déboiser. || Défricher une lande, la transformer en terre labourable. Débroussailler, essarter. || Défricher un coin de terre inculte, une garrigue.
1 L'homme qui les gouvernait (les bœufs) avait à défricher un coin naguère abandonné au pâturage et rempli de souches séculaires, travail d'athlète auquel suffisaient à peine son énergie, sa jeunesse et ses huit animaux quasi indomptés.
G. Sand, la Mare au diable, II, p. 20.
2 Par métaphore ou fig. Rendre moins confus, moins obscur en parcourant (un domaine, un sujet). Déblayer, débrouiller, dégrossir, démêler, éclaircir. || Défricher le champ de la science. || Défricher un terrain, un domaine entièrement neuf. || Il faut d'abord défricher le terrain. Préparer.
2 Qui sait si je n'aurais pas mieux donné ma mesure en me consacrant aux maladies nerveuses et mentales ? C'est un terrain où il reste encore tant à défricher (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 192.
Littér. et vx. Éclairer (qqn qui est d'une ignorance grossière).
3 Elle est dans une parfaite ignorance; nous nous faisons un jeu de la défricher généralement sur tout.
Mme de Sévigné, Lettres, 491, 12 janv. 1676.
CONTR.V. Friche (laisser, mettre en friche).
DÉR. Défrichage, défrichement, défricheur, défrichis.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • défricher — DÉFRICHER. v. a. Il se dit d Une terre inculte dont on arrache les méchantes herbes, les arbres, les broussailles et les épines, pour la cultiver ensuite. Défricher un chemp. Défricher une terre. Défricher un héritage. Donner des terres à… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • DÉFRICHER — v. a. Il se dit en parlant D une terre inculte dont on arrache les mauvaises herbes, les arbres, les broussailles, les épines, pour la cultiver ensuite. Défricher un champ, une terre, un héritage. Donner des terres à défricher dans des pays… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • défricher — (dé fri ché) v. a. 1°   Mettre en culture ce qui était en friche. •   À condition qu ils y prendraient des terres à défricher, FÉN. Tél. XII. •   Défrichez cette terre sauvage, FÉN. ib. I. •   Malheureusement on ignorait encore que défricher des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉFRICHER — v. tr. Transformer en terre cultivée une terre inculte, en friche. Défricher un champ, une terre. Donner des terres à défricher dans les pays nouvellement découverts. Il se dit figurément, en parlant des Connaissances confuses et grossières de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • défricher — vt. , essarter : éssartâ (Montendry, Thônes), échartâ (Saxel) ; somardâ (Chambéry), R. 1 ; rontre <casser> (Charvonnex), ronkâ (Sallanches) ; détatâ (Juvigny), R. => Alpage (tata). E. : Déchirer, Défoncer, Pré. R.1 somardâ < afr. DAF… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • difraostañ — défricher …   Dictionnaire Breton-Français

  • Schwenden — défricher Alsace …   Glossaire des noms topographiques en France

  • défrichage — défrichement [ defriʃmɑ̃ ] n. m. • 1486; de défricher ♦ Action de défricher; son résultat. Les « grands défrichements néolithiques et médiévaux, qui prirent des siècles » (Gracq). Le défrichement des forêts, des landes. ⇒ brûlis, déboisement,… …   Encyclopédie Universelle

  • défrichement — [ defriʃmɑ̃ ] n. m. • 1486; de défricher ♦ Action de défricher; son résultat. Les « grands défrichements néolithiques et médiévaux, qui prirent des siècles » (Gracq). Le défrichement des forêts, des landes. ⇒ brûlis, déboisement, débroussaillage …   Encyclopédie Universelle

  • essarter — [ esarte ] v. tr. <conjug. : 1> • 1172; de essart ♦ Agric. Défricher (un terrain boisé) en ôtant toutes les broussailles, par arrachage ou brûlage. ⇒ débroussailler; essartage. Essarter un champ, un bois, un taillis. ● essarter verbe… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.